Cabinet d'Ostéopathie et de Rééducation de la grande rue à Besançon
Tél : 03.81.83.30.88
  • twitter
  • google
  • facebook

L’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle qui repose sur l’idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et myofascial permettent de soulager certains troubles fonctionnels.

En France, le titre professionnel d’ostéopathe est reconnu, par la loi du 4 mars 2002.

L’ostéopathe utilise ses mains de différentes façons pour établir un diagnostic ostéopathique et dispenser le traitement.

Le principe ostéopathique de base est de redonner de la mobilité à toute structure qui en a perdu. On appelle « lésion ostéopathique » cette perte de mobilité

En Mars 2013 l’Académie Nationale de Médecine se positionne sur quatre thérapies complémentaires, dont l’ostéopathie. Elle reconnait que les manipulations rachidiennes peuvent se montrer  efficaces sur :

 – la lombalgie aiguë, subaiguë ou chronique,

- la cervicalgie aiguë, subaiguë ou chronique,

- la céphalée d’origine cervicale,

- les états vertigineux d’origine cervicale,

- et à un moindre degré la migraine.

Que l’on soit professionnel de santé ou non, les décrets d’application relatifs aux conditions d’exercice de la profession sont distincts; ils n’obéissent pas aux mêmes règles.

Le Kiné-Ostéopathe peut pratiquer les actes prévus par son décret de compétence. Il a le droit de traiter, en l’absence de contre indication médicale, les troubles cervicaux, viscéraux et de soigner les bébés.

Il doit impérativement être inscrit au Conseil de l’Ordre des kinésithérapeutes et respecter son code de déontologie.

Les tarifs de l’ostéopathie ne sont pas fixés par décret comme c’est le cas pour la kinésithérapie. Les actes sont remboursables par certaines assurances complémentaires ( les mutuelles ) en fonction du contrat passé.

En aucun cas ils ne peuvent être pris en charge par la sécurité sociale sous couvert d’actes de kinésithérapie.