On ne rigole pas avec les crêpes ( Michel Berreur, Besançon )

On ne rigole pas avec les crêpes ( Michel Berreur, Besançon )

IMG_0199Dans la famille on ne rigole pas avec les crêpes. Bien que n’ayant aucune descendance Bretonne ( les Berreur sont à 80% en Franche Comté) on partage cette recette de génération en génération pour le bonheur des petits et des grands.

On donne la recette par oeuf, il suffit de multiplier pour obtenir les quantités que vous souhaitez.

Pour un oeuf, 100 grammes de farine, 100 grammes de lait, 100 grammes d’eau, une cuillère à café d’une huile qui n’a pas trop de gout comme l’huile de pépins de raisins, une pincée de sel.

On mélange doucement tous les ingrédients à la cuillère en bois en apportant les liquides petit à petit. C’est LE truc à savoir pour éviter les grumeaux.

Vous remarquerez que dans la recette familiale, on ne met pas de beurre dans la pâte, ni de sucre.

On laisse reposer, si on n’est pas trop pressé.

Juste avant de cuire les crêpes, on ajuste la consistance avec un jus d’orange fraichement pressé pour que la pâte ressemble à une crème assez liquide.

Ensuite on cuit ça comme des crêpes avec l’outil qu’on a sous la main, Une poêle bien chaude ou une plaque ramenée du dernier voyage en Bretagne.

Que les bretons ne se sentent pas vexés par nos libertés prises vis à vis de la tradition, mais ça ce sont les crêpes de chez nous et comme je le disais plus avant :  » dans la famille on ne rigole pas avec les crêpes »

 

Leave a Reply