michel-berreur-festival-pré-la-rose-image-optimisee-wordpress-google-moyen-format

 

Depuis 10 ans maintenant, je tourne avec des chansons de ma création. Toutes inspirées de jazz, elles reprennent des thèmes qui me sont chers : les gens et leurs habitudes de vie.

Le premier album sorti en 2006 intitulé :  » ça va jazzer « .

10 chansons qui parlent des femmes qui se maquillent trop  » Demake up », d’une petite fille qui demande toujours des « bises où? » Du regard des hommes, mais aussi des femmes sur un sujet sensible « Le tango des culs », d’une balade, « la truffe en l’air » au bord du canal saint Martin. Et bien d’autres toutes aussi savoureuses.

D’autres chansons sont venues étoffer le répertoire avec la « Démo des mots », la chanson sur les filles qui ne savent pas si elles préfèrent voir leurs cheveux lisses ou frisés ( frise de tête ), « Doubs swing » qui fait une description très partiale de la ville de Besançon.

Puis j’ai pu mettre en musique des textes savoureux de mon Amie Anne Vuillemard ce qui a donné naissance à une chanson sur les garçons sensibles  » Pas si gay », une autre belle chanson sur les chaussures  » 728 Paires » et un must qui plait beaucoup sur scène avec la « boite des ex ».

Au total près de 25 chansons qui nous permettent de proposer un spectacle complet, qui n’est pas sans rappeler les influences prises chez Claude Nougaro,  Henri Slavador, Michel Jonasz, Boris Vian et même Serge Gainsbourg dans sa période 1958 1960 avec son album « du jazz dans le ravin ».

article

(Est republicain) 14 07 07

(Est republicain) 13 11 07